L’Université Bishop’s offre, depuis peu, deux programmes en agriculture et systèmes alimentaires durables, soit une mineure et un certificat. Si ces formations sont encore peu connues du public, l’institution sherbrookoise est confiante pour l’avenir et développe en ce sens de nouveaux projets, dans le but d’améliorer son offre, dans un domaine qui suscite plus que jamais de l’intérêt dans notre société.

L’achat local, les préoccupations environnementales, l’autosuffisance alimentaire; voilà des sujets qui intéressent de plus en plus de gens. Les personnes intéressées par la production et l’entrepreneuriat agricoles ne proviennent plus nécessairement de familles de fermiers, particulièrement lorsqu’on parle d’agriculture maraichère.

Afin de répondre à une demande grandissante, l’Université Bishop’s a lancé l’an dernier deux programmes en agriculture et systèmes alimentaires durables. « Les écoles qui offrent ce genre de programmes ne sont pas nombreuses, surtout pour les aspects de la durabilité et du système alimentaire. Contrairement à d’autres programmes d’agriculture, nous mettons l’accent sur les enjeux de développement durable de tous les aspects de l’agriculture et des systèmes agroalimentaires, en considérant tant les aspects sociaux, économiques et environnementaux de l’agriculture. L’objectif est de permettre aux étudiants de développer une compréhension globale des systèmes alimentaires, de la ferme à la fourchette, et même au-delà », souligne Jane Morrison, professeure adjointe aux programmes Sustainable Agriculture and Food Systems.

« Nos programmes sont peu connus, car ils sont assez nouveaux, mais nous travaillons à les promouvoir, en créant entre autres un site Web. Ceci dit, nos cours sont très populaires auprès des étudiants d’autres programmes, qui sont nombreux à choisir leurs cours optionnels en agriculture », poursuit-elle.

Par ailleurs, parce que l’institution sherbrookoise croit en son projet, la direction travaille présentement sur le développement d’un programme à part entière, soit deux majeures en agriculture et systèmes alimentaires durables. Ce programme plus complet dans le domaine devrait voir le jour d’ici deux ans. D’autres nouvelles options de programmes seront disponibles entre temps.

Notons que les cours de ce créneau, comme tous les cours offerts à l’Université Bishop’s, se déroulent en anglais.

Afin d’offrir des cours pratiques plus concrets aux étudiants en agriculture et systèmes alimentaires durables, l’Université Bishop’s travaille présentement sur la construction d’une ferme, située à un kilomètre du campus.

« Il s’agissait d’une ferme juste à côté du campus qui n’était plus utilisée, explique Jane. Nous travaillons sur sa transformation depuis environ deux ans. Pour s’y rendre, les étudiants auront juste à traverser un sentier d’un kilomètre, qui part du campus jusqu’à la ferme. Nous pourrons accueillir les étudiants sur la ferme dès 2021. Notre plan directeur pour les prochaines années sera réalisé en quatre étapes, la première se concentrant sur les divers systèmes de culture écologique. Au cours des autres étapes, nous voulons faire l’ajout de petits animaux comme des poules et des moutons. »

Saviez-vous que…

  • L’Université Bishop’s est l’une des plus vieilles universités du Canada. Elle existe depuis 1843;
  • On retrouve quelque 2 400 étudiants, provenant de partout au Canada et de l’international;
  • Dans la majorité des programmes, les étudiants francophones qui le désirent peuvent soumettre leurs travaux écrits en français.

Pour en savoir plus sur ce programme en agriculture, rendez-vous au ubishops.ca/ASAD.

 

Photo principale : Delphine d’Alençon, Écomestible

Photo dans le texte : Bruno Courtemanche, Université Bishop’s